Accès Publics Internet en ArdècheAccès Publics Internet en Ardèche

Animation
Relations Sivu
Documentation
NetPublic
Animateurs
Bibliothèques
Relais de services publics

Rechercher un accès public près de :

 


Rechercher sur le site

Plan du Site

 



Articles :: Brèves


Animateurs > Comptes-rendus > CR - 2011

Reunion du 10 mai au Centre multimédia des Boutières ( Saint-Martin-de-Valamas)

Animateurs présents : Rosemonde Blossier (Aubenas), Nora Aroui (Bourg-St-Andéol), Claude Gaillard (Cruas), Stéphane Jeannin (Lachapelle-sous-Aubenas), Stéphanie Rissoan (Lamastre), Samuel Pabion (La Voulte-sur-Rhone), Nicolas Pichon et Lionel Chambonnet (Le Teil), Marina Meiller et Cendie Héritier (St-Agrève), Rémi Demauve (St-Jean-de-Muzols), Christelle Bardy (St-Julien Molin-Molette), Christelle Chaussinand (St-Martin-de-Valamas), Guillaume Pénelon (Villeneuve-de-Berg).

Inforoutes : Guy Fréry, Stéphane Jeannin (matin), Henry-Pascal Eldin (matin), Christelle Caille.
Invitée : Garlann Nizon, chef de projet usages publics numériques du Pôle Numerique de la Drôme.

Matin (9h30)

1) Statistiques de fréquentation globales 2010 :

Depuis 2008, les statistiques de fréquentation des centres multimédia se maintiennent au même niveau, entre 45 et 50 000 heures par an.

Telécharger le fichier en bas de page (JPEG) De 2009 à 2010, la fréquentation des centres multimédia a évolué de +11%, mais de +2% en excluant les statistiques du centre de Meysse où la fréquentation du centre par les scolaires est très importante (plus de 15% du total général).
En ne prenant pas en compte Meysse, la fréquentation des écoles continue de baisser, laissant place à l’accès libre, activité cependant moins porteuse que les formations/initiations. En terme de public, le nombre de demandeurs d’emploi, pourtant important aujourd’hui, est en baisse.

Remarques sur l’évolution des statistiques :

Samuel Pabion, animateur à La-Voulte-sur-Rhône, fait remarquer que certes, l’accès libre n’augmente pas mais il ne diminue pas non plus. L’accès libre est même en augmentation à La-Voulte depuis qu’il est devenu gratuit. L’animateur explique que la baisse de la fréquentation des centres par les demandeurs d’emploi en situation de précarité pourrait venir du fait qu’ils sont en retrait des technologies, et que d’autres organismes (associations d’insertion, PIMMS, Pôle Emploi, ...) les accompagnent.
Lionel Chambonnet, animateur à Le Teil, confirme la faible fréquentation de son centre par les chômeurs. Il fait par ailleurs remarquer que l’ergonomie du site de pôle emploi leur est difficile lorsqu’ils s’y connectent.
À Cruas, le centre multimédia est mis à disposition d’organismes d’insertion. Ceux-ci sont plus à même d’accompagner les publics en difficulté.

Guy Fréry demande à l’ensemble des centres s’ils font la démarche d’aller vers les associations qui regroupent ces publics.

Villeneuve-de-Berg et Le Teil ont pris contact avec le Pôle Emploi afin de lier des partenariats. L’organisme n’a cependant pas de moyens humains et financiers à mettre à disposition des centres. Les subventions de l’État et cotisations sociales ne sont plus assez élevées. Seul un partenariat avec le Pôle Emploi pour l’organisation du Forum de l’Emploi continue d’exister.
Claude Gaillard met en exergue un phénomène de « ping-pong ». Les personnes sont envoyées d’un service à l’autre sans qu’il ne leur soit donné de réponse. Dans les centres, le côté social est devenu dominant par rapport au côté « animation ».
Le centre multimédia d’Aubenas a construit un partenariat avec l’université populaire. C’est l’université elle-même qui fait les interventions auprès des publics.
Le centre multimédia de La-Voulte regrette de ne pas avoir plus de liens avec la Mission Locale et la Maison de l’Emploi.

Guy Fréry incite les animateurs à élargir leur recherche de partenariats.

2) Équipement CCM : calendrier, déroulement

Le planning sur lequel le SIVU des Inforoutes s’était engagé lors de la réunion de novembre 2010 à Villeneuve-de-Berg est tenu. Les dernières installations sont programmées pour le mois de juillet.

Henry-Pascal Eldin, responsable du service technique des Inforoutes, recommande aux centres multimédia de sauvegarder les données de chacune des machines individuellement (une image disque par ordinateur), avant l’installation des nouveaux équipements. Si la sauvegarde n’est pas effectuée avant l’arrivée des techniciens, cela retarde le processus.

La procédure de sauvegarde est en ligne sur le site CCM

Achat consommables :
Avant d’acheter des consommables, Gilbert Capeillère, responsable du matériel et des achats au SIVU des Inforoutes, recommande aux centres multimédia de se renseigner auprès de lui. Les délais de livraison sont rapides et les prix très intéressants. Ils sont accessibles aussi à l’ensemble des services de la collectivité.

3) Visioconférence : un compte Movi pour chaque centre

(JPEG)

Depuis 2009, le SIVU des Inforoutes est engagé dans un plan départemental de mise en place de salons de visioconférence.
Aujourd’hui, une dizaine de sites sont équipés d’un kit de visioconférence comprenant un kit visio, un kit micro et un écran de télévision. Il s’agit des communes d’Alissas, Annonay, Largentière, Le Cheylard, Vinézac, de la Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l’Ardèche, de la pépinière d’entreprises de l’Espélidou, du Parc Naturel des Monts d’Ardèche, et de l’antenne du SIVU des Inforoutes à Privas.
La carte des CCM les répertorie aussi.

Pour faciliter les échanges entre les sites, le SIVU s’est équipé d’un logiciel multiplateforme : Movi. Chaque centre peut disposer d’un compte. La demande se fait auprès du service technique du SIVU. Le guide d’installation du logiciel et les paramètres à configurer se trouvent à l’adresse http://drivers.inforoutes.fr/movi.
Il est possible de communiquer avec les protocoles H323 et SIP. À la différence du protocole H323, le SIP permet d’être appelé et appelant.
Pour ajouter des contacts du Sivu à son carnet d’adresses, il suffit simplement de les enregistrer sous la forme :
prenom.nom@visio.inforoutes.fr

Le montage du dossier « Association des Paralysés de France » s’est déroulé en visioconférence. Cet exemple a confirmé que la technique de communication facilite l’accessibilité, limite le caractère chronophage des déplacements, réduit leur coût et leurs effets négatifs sur l’environnement.
Cette technique s’avère aussi plus humaine que le téléphone puisqu’elle permet de voir son interlocuteur. Afin de la mettre au service du plus grand nombre, il est édicté dans la convention passé entre les collectivités, que les salons de visioconférence doivent pouvoir servir à des réunions de travail de petits groupes comme de plus grands. La collectivité qui dispose d’un salon s’engage aussi à ouvrir son lieu à tout public et à tenir un planning d’occupation.

Le SIVU fournit le matériel nécessaire. Le coût de fonctionnement est de 56 € par mois. La projection se fait sur écran TV, de meilleure qualité qu’une diffusion sur écran de vidéo-projection. Les collectivités peuvent bien sûr contacter le SIVU pour toute information complémentaire sur le service.

À la demande des animateurs, un point est fait sur les Labels :
-  le Label « RSP » (pour Relais de Services Publics) est un label de l’État. Cinq points d’accès publics à Internet ont été labellisés RSP en 2007, plus un seul depuis.
-  le Label « visio-accueil » est un label « Inforoutes ». Quatre visio-accueils sont aujourd’hui actifs. D’autres devraient voir le jour d’ici 2012.

Un nouveau service est aussi présenté aux animateurs, c’est le service de dépôt de fichiers en ligne. Il permet aux collectivités et espaces publics numériques de mettre à disposition des fichiers lorsque ceux-ci dépassent 5 Mo (limite de poids des pièces jointes acceptées par la messagerie Inforoutes). L’accès au service se fait à cette adresse : http://upload.inforoutes.fr avec les identifiants Inforoutes. Les fichiers qui peuvent être déposés doivent être de poids inférieur à 250 Mo. Les personnes qui ne disposent pas de comptes peuvent en demander la création auprès du service technique du SIVU au 04 75 30 79 13.

4) Actualité CORAIA

La CORAIA (COordination Rhône-Alpes de l’Internet Accompagné) regroupe tous les réseaux des espaces publics numériques des départements de Rhône-Alpes. Ce dispositif est subventionné par la Région et porté administrativement par la M@ison de Grigny (Rhône). La première convention a été signée pour 2009-2010. Une autre convention va être signée pour 2011-2012.

Fréquences écoles :

L’association a mené une importante étude sur les usages des jeunes sur Internet, et a sollicité la Coordination Régionale pour que l’étude soit présentée dans chaque département.

En Ardèche, la journée se déroulera le 27 mai à Aubenas et Annonay (site distant) La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations et le Conseil Général de l’Ardèche, associés à l’évènement, ont envoyé des cartons d’invitation aux organismes et personnes en contact avec les jeunes.

Le programme de la journée est présentée aux animateurs. Il se déroulera autour de la question de la place des adultes par rapport aux pratiques numériques des jeunes (enfants et adolescents).

Guy Fréry invite les animateurs à participer à cette manifestation visant à leur donner des outils pour accompagner les jeunes mais aussi les adultes dans leurs ateliers, et de remettre les dangers et enjeux à leur place. Ce sera aussi l’occasion pour les animateurs de créer des partenariats avec les organisations rencontrées. Les inscriptions sont ouvertes sur le site précité.

G. Fréry fait aussi appel aux animateurs pour l’animation d’ateliers durant l’après-midi.

Rencontres régionales des 23 et 24 juin à Andrézieux

Le programme des rencontres est en cours d’élaboration. Il pourra être trouvé à cette adresse : http://www.coraia.org/1329/ , ainsi que le module d’inscription. Une nouvelle recommandation est faite aux animateurs de participer à ces rencontres avec leurs pairs de la région Rhône-Alpes.

VAE

Deux animateurs ardéchois se sont inscrits pour l’obtention de la Validation des Acquis d’Expérience. Samuel Pabion suit une AT2i (licence professionnelle animateur informatique). Malgré quelques difficultés au démarrage, Samuel est satisfait du suivi qui est fait de ses travaux par les certificateurs.

PIM

Au centre multimédia de Le Teil, le PIM (Passeport de l’Internet Multimédia) mis en place par la Délégation aux Usages de l’Internet est proposé au public. Les animateurs trouvent le passeport bien organisé.
Pour participer au questionnaire, les identifiants sont à demander auprès de la DUI ou de G. Fréry au 04 75 69 26 13.

Bilan et poursuite de l’action logiciels libres avec G3L : demande des centres (musique, vidéo, install party ....) ?

(JPEG) L’Association G3L a présenté des logiciels permettant le montage de vidéos. Les animateurs ont apprécié la formation tout en mettant un bémol : ils auraient souhaité pratiquer davantage les outils présentés. Les présentations réalisées et les tutoriels ont été mis en ligne.
Leur demande pour les prochaines formations s’oriente vers une Install party (sous Linux) et Libre Office.

Action APF

L’Association des Paralysés de France a fait une demande d’équipement de centres à Ordinateurs-Solidaires pour les rendre accessibles à ses adhérents. L’action a pour but de réduire l’isolement social.
Quatre centres (La-Voulte-sur-Rhône, Villeneuve-de-Berg, Annonay, Aubenas) ont été contactés. La-Voulte, Annonay et Aubenas sont dans l’attente de la mise en place d’un programme avec l’APF, Aubenas devra procéder à une mise aux normes des espaces et toilettes notamment. Le centre de Villeneuve-de-Berg ne peut pour le moment répondre aux normes, mais d’autres lieux sont à l’étude.

5) Groupes de travail audio-visuel

Suite au renouvellement de l’équipement des centres multimédia, ceux-ci disposent de nouveaux outils de production. Le SIVU des Inforoutes souhaite qu’une bibliothèque en ligne, regroupant l’ensemble des productions réalisées avec les nouveaux équipements, puisse être créée. _ Guy veut mettre en place des « groupes de travail » regroupant les animateurs sur un type d’activité particulier (MAO, Video, Web TV, etc)

Pause-repas (12h-14h)

Après-midi (14h)

6) Serveur de contrôle d’accès et gestion du centre :

Décret de février sur l’identification des usagers

La convention passée entre le SIVU des Inforoutes et les collectivités de tutelle des centres multimédia stipule que le SIVU doit fournir aux centres des outils de mesure de la fréquentation et de contrôle de l’accès à Internet. C’est une obligation légale de sécurité qui doit permettre aux autorités d’identifier les utilisateurs, en cas d’enquête judicaire.
Depuis 2006, la loi a donné aux centres la même responsabilité que les fournisseurs d’accès internet. Le traçage des connexions est donc indispensable et doit s’effectuer sur deux fichiers différents : l’un doit contenir les logs, l’autre les données identitaires des personnes.
Ces données ne peuvent être conservées qu’un an. Un décret de février 2011 précise les données d’identification des utilisateurs à retenir.

Génépi permet de gérer les utilisateurs par catégorie d’âges. SquidGardManager gèrera le filtrage en fonction des profils d’accès qui auront été définis. Les animateurs pourront modifier les paramètres définis pour chaque profil.

Dans un premier temps, avant la mise en place effective, un groupe d’animateurs-testeurs va être constitué pour faire remonter les remarques et propositions, les éventuels manques en terme de fonctionnalités. Claude, Samuel, Guillaume et Stéphane constitueront ce premier groupe.
Guy prévient que le contrôle d’accès sera exclusif, c’est à dire qu’une fois mis en place, il n’y aura pas d’alternative possible. Il convient donc de bien préparer cette bascule en fonction des données à répertorier, organiser et renseigner dans le logiciel avant même de basculer. Une réunion préparatoire sera organisée à cet effet par le Sivu avec ce groupe.
Claude demande que les toutes les données des serveurs locaux soient redondées et puissent être recupérées facilement sur un site externe. Dans un second temps, le SIVU des Inforoutes pourra faire le choix d’utiliser la solution proposée par le Pôle Numérique ou une autre.
Une fois le logiciel opérationnel, le SIVU pourra répertorier les types de données enregistrées et organiser les déclarations à la CNIL. Guy a mis en ligne les différents textes relatifs à la sécurité.

présentation de Genépi (gestion) par Garlann Nizon, du Pôle-Numérique (Drôme)

(JPEG)

Garlann Nizon, coordinatrice des EPI (Espaces Publics Internet drômois), présente l’application Génépi avec laquelle les animateurs ardéchois pourraient être amenées à travailler. Génépi est un progiciel libre de Gestion des Espaces Publics Numériques et des Espaces Publics Internet, multi-plateformes, multi-utilisateurs ; son installation et son paramétrage sont rapides (en mode local ou en mode web). Son but principal est de pouvoir donner à chaque animateur la capacité de gérer les statistiques et les utilisateurs (par individu ou groupe) de son centre.

Comme Génépi vient de naître, il s’agit de le tester pour faire en sorte qu’il réponde au plus près des attentes des gestionnaires d’Espaces Publics Numériques. Mme Nizon propose aux animateurs qui le souhaitent de tester l’application. Pour lui faire part de cette volonté, les animateurs peuvent lui écrire à gnizon(at)polenumerique.fr

En page d’accueil, le progiciel présente un tableau de bord qui dresse un état des lieux du mois en cours, la possibilité de créer des comptes utilisateurs, de visualiser la liste des abonnés et d’anonymiser les usages. Le progiciel est aussi constitué d’un système :
-  d’export (dans plusieurs formats) des adresses mail pour envoyer des alertes aux utilisateurs
-  d’export des statistiques
-  de porte-monnaie électronique
-  de gestion des salles, bâtiments et ordinateurs.

L’idée serait d’ajouter une gestion des rendez-vous, ainsi qu’un système de filtrages et gestion des logs. À terme, le Pôle Numérique proposerait un coût d’hébergement pour faire vivre le projet.

Pour une démonstration, les animateurs peuvent consulter l’adresse http://www.opengenepi.org

Démonstration SquidgardManager (filtrage) Henry-Pascal Eldin :

La démonstration n’a pas pu avoir lieu suite à une panne de routeur. Un autre rendez-vous sera organisé avec le groupe testeur.

7) Questions diverses

Formation

Les animateurs font part de leurs souhaits de formation. Ceux-ci portent sur :
-  le logiciel Libre Office (ou OpenOffice)
-  une Install Party Linux
-  la gestion du réseau local avec Windows 7
-  l’accueil des séniors
-  l’organisation d’un atelier généalogie
-  la question des licences (creative commons)
-  le droit à l’image

Villes internet

Le SIVU des Inforoutes a renouvelé l’accompagnement des ses adhérents pour l’obtention du Label Ville Internet remis par l’Association des Villes Internet. Trente collectivités ont participé au Label 2011. Seize participent cette année. La candidature consiste à renseigner un questionnaire et à valoriser les initiatives de la commune prise en matière d’internet. Il s’agit d’un bon moyen pour évaluer les actions mises en place et en développer d’autres.

Christelle Caille, chargée de l’accompagnement, invite les animateurs à relayer cette information auprès de leurs élus et à participer au concours. Le SIVU prend en charge le coût financier de l’opération.

Pour participer, contacter Christelle Caille

Réseaux sociaux

Pour permettre les échanges ainsi qu’un partage de connaissances entre les animateurs, autrement que par liste de diffusion, le SIVU des Inforoutes propose la mise en place d’un réseau social. Il questionne les animateurs sur leurs usages et besoins. La mise en place d’un forum leur apparaît plus pertinente. Cet outil permettrait en effet de catégoriser les données plutôt que de les suivre par ordre chronologique. Il serait plus judicieux de l’ouvrir à tous les EPN de la région Rhône-Alpes pour favoriser les échanges et partages d’expériences, et pour atteindre l’effet de seuil nécessaire. Ce projet sera évoqué au prochain Copil de la CORAIA. La communication entre le SIVU des Inforoutes et les EPN resterait cependant « pyramidale » par l’intermédiaire de la liste de diffusion « tousccom ».


Stats et graphiques 2010




Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --