Accès Publics Internet en ArdècheAccès Publics Internet en Ardèche

Animation
Relations Sivu
Documentation
NetPublic
Animateurs
Bibliothèques
Relais de services publics

Animateurs

- Comptes-rendus
- Mise à Jour

Rechercher un accès public près de :

 


Rechercher sur le site

Plan du Site

 



Articles :: Brèves


Animateurs

Assises de la Médiation Numérique au service de leur territoire et de leurs habitants

Un animateur ardéchois en Corse...

J’ai eu l’immense privilège de participer aux Premières Assises de la Médiation Numérique qui se tenait en Corse les 19, 20 et 21 septembre 2011. Accompagné d’animateurs de la région Rhône Alpes (5 en tout), nous avons débarqué au Palais des Congrès d’Ajaccio, bien décidés à apporter notre pierre à la construction du Livre Blanc de la Médiation Numérique qui sera rendu public à l’occasion des Rencontres d’Autrans début janvier 2012.

Ces Assises regroupaient des acteurs territoriaux des politiques publiques d’aménagement (numérique) des territoires. Il s’agissait donc d’acteurs de la formation, de l’éducation, de l’accompagnement au développement économique ou des médiateurs exerçant dans des équipements comme des EPN (Espaces Publics Numériques).

Les discours

Après le discours de bienvenue, nous sommes rentrés tout de suite dans le vif du sujet avec Philippe Cazeneuve, qui donnait une définition de la médiation numérique. Pourquoi tenter aujourd’hui de définir la médiation numérique ? Simplement parce que la structuration d’un métier et la reconnaissance des compétences professionnelles spécifiques de ceux et celles qui l’exercent, est actuellement nécessaire. La dimension pédagogique, sociale et politique de ce rôle est trop souvent sous estimée, pour ne retenir que le caractère technologique de l’activité. A mesure que la technologie se banalise et se diffuse plus largement, les décideurs sont tentés de privilégier les investissements dans les infrastructures au détriment de l’accompagnement humain.

Nous sommes aujourd’hui plus que jamais des médiateurs numériques, des personnes qui accompagnent les utilisateurs de nos Centres Multimédia et notamment les publics les plus éloignés que P. Cazeneuve a identifié comme étant les personnes âgées, et pas seulement des animateurs qui ont les clés de la salle informatique... (faudra que je pense à faire changer l’intitulé de ma fiche de poste/paie ;-)). Nous tentons de jeter des passerelles au-dessus des fossés numériques (notez que l’expression “fracture numérique” est abandonnée) afin que les publics les plus éloignés puissent s’emparer des outils TIC dans le but de créer du lien social.

Le 2ème discours traitait des “Territoires d’innovation : médiations, libre et durable” par Thanh Nghiem. Cela m’a fait pensé à l’action TIC et DD (développement durable) que le SIVU Inforoutes de l’Ardèche met en place depuis quelques années. A ceci près que la démonstration va beaucoup plus loin avec des expérimentions telle que MoviLab qui propose de réfléchir à la façon de créer des prototypes d’incubateurs de modes de vie durable in vivo (tiers lieux et territoires d’innovation) et qui cherche notamment à répondre aux questions suivantes. Pouvons-nous créer une typologie des tiers lieux engagés dans le libre et/ou le durable (comme par exemple les ruches, les cantines et le co-working, relais associatifs, les espaces publics numériques, les espaces culturels, les médiathèques...) ? Qu’apprenons-nous des échecs de certains de ces tiers-lieux ? Pouvons-nous documenter les clés du succès des tiers-lieux qui parviennent à devenir des espaces où l’on apprend à vivre et travailler autrement (par exemple le Comptoir Numérique ou Brest) ? [...] Quelle est la place de l’économie sociale solidaire dans ces tiers-lieux et ces territoires d’innovation ? Partant des exemples analysés, quels soutiens les territoires peuvent-ils offrir pour abriter et déployer de tels espaces d’incubation in vivo (animation, facilitation de flux, événementiel ouvert) ? Voilà de bonnes questions à poser pour essayer de passer d’une série d’expérimentations à une politique publique. Il faut « changer d’échelle » comme l’indiquait un des participants.

Les Ateliers

6 thématiques principales ont été abordées :

  • Culture, patrimoine et identités numériques
  • e-administration, services publics, politiques publiques
  • Innovation sociale : des nouvelles formes de travail aux nouvelles organisations collectives
  • E-inclusion
  • Expression citoyenne, démocratie numérique, e-citoyenneté
  • Formation, éducation et actions éducatives

J’ai participé à l’atelier E-administration en apportant la réflexion de l’échange qui avait eu lieu aux rencontres régionales de CORAIA à Andrézieux-Bouthéon. Notamment sur le fait que les animateurs souhaitent obtenir une reconnaissance plus importante de leur activité liée au relais de services publics.

Chantiers d’avenir

La seconde journée, chaque participant a contribué à l’un des 10 chantiers, se glissant dans la peau d’un usager final pour une mise en perspective de l’évolution.

Les 10 chantiers identifiés étaient :

  • Les communautés apprenantes, outil de la médiation numérique sur le territoire
  • L’EPN devient un incubateur d’initiatives locales
  • La médiation numérique comme levier de développement de pratiques collaboratives
  • La médiation numérique comme catalyseur d’une expression créative
  • L’EPN collecte, indexe et valorise les « biens communs »
  • La médiation numérique hors-les-murs
  • L’EPN passerelle entre l’usager et l’administration
  • Le médiateur numérique, artisan du dialogue et de la co-construction entre élus et citoyens ?
  • Les dénominateurs communs de la médiation numérique à l’échelle européenne ?
  • La place de la médiation numérique au sein de l’éco-système de l’insertion sociale ?

J’ai participé à l’atelier "La médiation numérique comme catalyseur d’une expression créative". Retrouvez la restitution de notre travail ainsi que toutes les autres.

Conclusion

J’ai été très impressionné par le dispositif numérique de suivi avant, pendant et après ces assises ! Impressionné aussi par la manière dont les débats ont été menés. On part des initiatives pour remonter aux enjeux et déterminer des chantiers d’avenirs. Tous ces travaux vont être exploités dans les mois à venir.

Samuel PABION - Médiateur numérique - CCM La Voulte-sur-Rhône


Arrivée au port d’Ajaccio au petit matin
e-administration
Internet change nos modes de vie
Adieu la Corse !
interdit de dormir !
Préparation maquette chantier
Présentation maquette chantier




Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --