Accès Publics Internet en ArdècheAccès Publics Internet en Ardèche

Animation
Relations Sivu
Documentation
NetPublic
Animateurs
Bibliothèques
Relais de services publics

Rechercher un accès public près de :

 


Rechercher sur le site

Plan du Site

 



Articles :: Brèves


Animateurs > Comptes-rendus > CR - 1999

Réunion du 6 septembre 1999 à Thueyts

Présents : Pour les centres de communication : Fabien MERLO (Guilherand-Granges) Nicolas PICHON (Le Teil) Gilles CHAREYRE (Le Teil) Va l é r i e WANDERPLAETSE (Grospierres) Laetitia PLAGNOL (Grospierres) Alban COMBE (Lamastre) Rachel LOPEZ (St-Félicien) Guillaume GROZANNES (Gluiras) Claude METZGER (Gluiras) Sébastien TOULOUSE (Joyeuse) Rosemonde BLOSSIER (Aubenas) Dominique DUPLAN (La Voulte) Stéphane TURIAULT (Lalevade) Laurence CHAMBONNET (Thueyts) Lanani AÏFA (Annonay)

Pour le SIVU des Inforoutes : Guy FRÉRY Bernard ARNAUDON Gilbert CAPEILLIÈRE Henri-Pascal ELDIN Olivier UTARD David DELVA

Nous tenons tout d’abord à remercier le centre de communication de Thueyts et son animatrice Laurence CHAMBONNET pour leurs accueils. De nombreux points abordés : l La formation des animateurs :
-  Le SIVU s’engage dans le parcours de formation des animateurs. Il propose plusieurs modules de formations techniques : 1/ création de pages web : 3 modules (initiation et approfondissement) 2/ les réseaux : terminologies et technologies (normes, câblages, adressage IP...) 3/ petite maintenance 4/ perfectionnement bureautique : word, ecxel, powerpoint, publisher Une formation pour la création de cédérom a également était demandée.
-  Un BEATEP "Animateur en NTIC" a été créé par la MJC Montplaisir à Lyon. Cette formation est d’une durée minimale de 1 an à 1 an et demi à raison d’une semaine par mois. C’est donc une formation lourde qui demande une grande disposition et surtout un accord de la municipalité pour que l’animateur puisse s’absenter 1 semaine régulièrement.
-  L’AFPA et le CNAM, propose également de valider les acquis : peuvent être une bonne solution pour faire reconnaître l’expérience et les connaissances des animateurs dans le domaine des NTIC. 2
-  Le statut d’emplois-jeunes permet également d’avoir accès à des formations. Pour cela il faut avoir un projet de formations et s’adresser à la Direction Départementale du Travail à Privas (Tél. : 04 75 64 36 18) D’autre part, les emplois-jeunes peuvent bénéficier du statut de boursiers s’ils souhaitent poursuivre leurs études en parallèle. l Les formations dispensées au sein des centres de communication.
-  Une attention toute particulière est recommandée. La formation est un domaine concurrentiel, attaquable par la Direction de la concurrence et des fraudes. Celle-ci doit donc être dispensé par des professionnels de la formation. Pour l’instant les centres devraient se limiter à l’initiation. L’évolution souhaitable serait que des centres de formations loue le matériel et les animateurs des centres de communication pour dispenser leur formation. Permettrait
-  Une proposition de M. ?????, responsable du centre de communication de Gluiras semble intéressante. Il propose au SIVU de monter un dossier d’agrémentation auprès de ????? pour permettre aux centres de com d’organiser des formations sur leurs logiciels auprès des professionnels de la santé. Si la demande est acceptée, les formations seront dispensées par un formateur de ???? et amèneront 800 F par participant et par jour au centre accueillant. l Projets d’animations
-  Les Netdays (octobre) : comme chaque année une mobilisation toute particulière pour cet événement ! : fi ouverture commune des centres, idée d’une nocturne (23h00) fi dans les écoles des communes adhérentes, ouverture le soir et mise à disposition gratuite des ordinateurs ! ; fi large communication : création d’affiches, tracts, communiqués de presse...
-  Les visioconférences : une visio à thème ouverte au public chaque mois. Prévision : semaine de la science : fi le 12 octobre à 18h30 (Le Teil) - performance de Fabrice BESLOT qui consiste à sculpter un cochon dans la pierre en 10 à 15 minutes. fi les volcans d’Ardèche (Thueyts) Téléthon : une animation peut être envisagée, France Télécom est un des partenaires de l’opération. Thèmes envisageables : les sciences, la santé, la création musicale, l’emploi, soirée patoisante...
-  L’an 2000 : Le ccom de Gluiras propose de faire des photos de la commune, des citoyens, des monuments et de créer une sorte d’instantané de la ville et de ses habitants à l’heure du passage au 3ème millénaire. Le projet sera bientôt envoyé sur la liste TOUSCCOM. 3 l Les problèmes techniques et le matériel Exposé d’Henri Pascal ELDIN :
-  Propose une nouvelle configuration du réseau local des centres de com. par l’utilisation d’un serveur sous Linux. Multiples avantages : fi économiser les coûts de communication : servirait de Proxy (copie des pages Internet visitées dans le cache) fi meilleure gestion des périphériques : imprimantes, tour cédérom ... fi accès à de nouveaux services : FTP, IRC... (mais risque d’augmentation des coûts de communication). fistockage de l’image disque d’un poste : réinstalle à l’identique d’un poste en cas de panne. fiespace de sauvegarde sur le serveur.
-  Installation du logiciel VNC sur tous les postes des centres de com. Permet d’administrer un PC à distance (Hot Line), de prendre la main sur un poste (utile pour les formations). Téléchargeable à l’adresse suivante : ftp://st-agreve.inforoutes-ardeche.fr/pub/win/vnc
-  Mise en place d’une procédure de consultation des comptes de connexions numéris. Programme qui permet de suivre les accès numeris sur le web techno bis. Cela doit permettre à chaque centre de comm et aux membres du sivu de suivre les temps de connexions numéris. En effet, à l’heure actuelle, un certain nombre de disfonctionnement ont été recensés (temps de connexion important).Chaque centre de com a un login et mot de passe et ne peut accéder qu’a ces données. l Communication Souhait : réalisation par le SIVU d’une plaquette de communication commune à tous les centres. Voir si le coût peut être pris en charge par les Inforoutes ? Une communication plus axée sur le "Réseau des centres de communication" avec une identification autour de services communs, charte graphique et animations en simultanée. Une harmonisation de la tarification des services serait souhaitable. Cependant quelques centres comme Aubenas ou Thueyts appliquent d’autres tarifs.


CR format pdf




Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --