Accès Publics Internet en ArdècheAccès Publics Internet en Ardèche

Animation
Relations Sivu
Documentation
NetPublic
Animateurs
Bibliothèques
Relais de services publics

Rechercher un accès public près de :

 


Rechercher sur le site

Plan du Site

 



Articles :: Brèves


Relais de services publics

Réunion de concertation sur la mise en place des « Relais services publics »

Cte-rendu de la réunion du 8 décembre 2006, en préfecture, pour la mise en place de "Relais de services publics" dans les centres multimedia ardéchois.

Participants :
Monsieur le Secrétaire Général, Préfecture
Nathalie REYNAUD, Sous-préfecture Tournon sur Rhône
Jean-François MARTIN, Sous-préfecture Largentière
Nathalie BROYART, Chargée de mission modernisation, Préfecture
Marcel MOULIN, CAF Aubenas
Gilles CHAREYRE, Chargé de communication, URSSAF
Jean-Marie BOURGEAT, Animateur, CCM Saint-Félicien
Valérie VANDERPLAETRE, Animatrice, CCM Grospierres
Marc GUIGUON, Maire de Grospierres
Claude FOURNET, MSA
Henry-Pascal ELDIN, SIVU Inforoutes
Daniel BOGUET, Président CPAM Privas
Maurice QUINCKAL, Président SIVU Inforoutes
Guy FRERY, SIVU Inforoutes
Pierre CHIFFLET, CDC du Tournonais
Jean-Pierre CHARLES, CDC du Tournonais
Guy CAVENEGET, ANPE de Tournon-sur-Rhône
Séverine VINCENT, CDC Berg et Coiron
Antoine COURT, Animateur, CCM Lavilledieu
Sandy MARTINEZ, CCM Lavilledieu
Jacques DUBAY, Président CDC du Pays de Crussol
Christophe VIALATOUX, CDC du Pays de Crussol

Absents : Assedic, Conseil Général, CAF Annonay, CPAM Annonay

Le Secrétaire Général débute la réunion en accueillant les personnes présentes puis fait un rappel des différents points énoncés dans la circulaire du 2 août 2006 concernant la mise en place des Relais Services Publics (le contexte, les principes, le financement, la démarche de labellisation, le cahier des charges imposés, ...).

M. Maurice Quinkal prend la parole, à la demande su Secrétaire Général, afin d’expliquer la démarche du SIVU, favorable à la labellisation des centres multimédia. Le Sivu est prêt, en accord avec les gestionnaires et les animateurs des centres multimédia, à amener son expertise et ses compétences techniques au service du projet. Maurice Quinkal insiste sur l’intérêt que représente ce dispositif pour l’activité et la pérennisation des centres multimédias ardéchois. De plus, la CDC de Crussol a déjà entamé une expérience similaire avec la CAF Nord-Ardèche. Le président de la CDC de Crussol abonde, en précisant, que la labellisation serait l’occasion de contractualiser l’accord existant avec la CAF mais aussi d’attirer d’autres partenaires. Il existe actuellement, une réelle fidélisation des usagers dont la fréquentation croissante montre l’efficacité du dispositif. La motivation de s’engager dans ce processus est d’autant plus importante que les contrats d’embauche des animateurs se terminent en février 2007.

Le président de la CPAM de Privas annonce que son conseil d’administration se tiendra le 18 janvier 2007 et qu’il est tout à fait disposer à en parler et à s’associer, le cas échéant, aux autres partenaires.

M. Fournet, de la MSA, explique son absence sur le terrain, notamment auprès de la CDC de Crussol, par la nécessité d’avoir un équipement adéquat notamment pour la visioconférence. Actuellement, la MSA est équipée de ce type de matériel et sa participation pour la mise en place des relais services publics pourrait être envisagée.

M. Moulin, de la CAF d’Aubenas, est intéressé par ce dispositif mais fait remarquer que la CAF a déjà 19 points d’accueil en sud-Ardèche néanmoins, elle est prête à saisir cette nouvelle opportunité de service. La CAF apportera son soutien en matière de formation et de documents mais ne peut s’engager aujourd’hui sur l’aspect financier (budget bloqué au même niveau depuis 2004).

M. Gilles Chareyre précise que l’URSSAF est également intéressé par le dispositif, malgré l’absence d’engagement national, mais souhaiterais un retour d’expérience de la part de la CAF d’Annonay (absente) concernant la visioconférence à Alboussière. De plus, la plupart des services proposés par l’URSSAF sont dématérialisés et une simple connexion internet permettra à l’animateur d’un centre d’avoir accès aux informations et aux démarches.

M. Guy Caveneget, de l’ANPE, a monté un groupe projet sur le dispositif Relais Services Publics et souhaite que les équipes techniques du SIVU et de l’ANPE se rencontrent pour étudier la compatibilité des outils informatiques. Si elle s’avère réelle, l’ANPE pourra très rapidement déployer un service opérationnel. Il annonce également que des possibilités de financement existent à travers le CTEF (contrat territorial emploi-formation).

M. le Secrétaire Général explique que chacun peut apporter sa contribution de différentes façons : financière, présence, formation, ... Il précise que la visioconférence ne doit pas être un frein à la participation des organismes car elle n’est qu’un outil et que d’autres moyens d’informations existent. Après, la labellisation, le Relais Services Publics pourra s’étoffer en fonction de la demande des usagers.

La présidente de la CDC de Berg et Coiron, est intéressée par le dispositif mais ne veut pas s’engager avant d’avoir recensé les besoins locaux. Elle pense que la situation géographique (Lavilledieu) n’est pas le meilleur endroit pour mettre en place ce dispositif du fait de la permanence de certains organismes.

Le représentant de la CDC du Tournonais explique qu’ils vont recruter un animateur en janvier 2007 avec un profil « services publics » pour le centre multimédia d’Etables. L’objectif est d’obtenir la labellisation assez rapidement. Les contacts avec l’ANPE et la mission locale sont déjà bien avancés.

L’animateur du centre multimédia de St-Félicien s’interroge sur la possibilité de labelliser son centre car il n’est pas accessible aux personnes handicapées.

Monsieur le Secrétaire Général précise que c’est, a priori, un problème mais qu’une solution peut être envisagée localement en fonction de la disposition des locaux.

M. Guiguon, maire de Grospierres est favorable au projet, mais le choix du centre multimédia n’est pas encore fait car il en existe deux sur la communauté de communes.

M. le Secrétaire Général, interroge les sous-préfectures sur les projets en cours. Trois projets existent à Saint-Agrève, Saint-Etienne de Lugdarès et Vernoux en Vivarais. M. Martin, de la sous-préfecture de Largentière, annonce que le projet de St-Etienne de Lugdarès est déjà bien avancé et devrait aboutir bientôt. Mme Reynaud, de la sous-préfecture de Tournon-sur-Rhône annonce que le projet de Vernoux-en-Vivarais est aussi bien avancé, qu’il est piloté par le CIAS (centre intercommunal d’action sociale) et que le SIVU y est associé.

M. le Secrétaire Général, propose de réaliser la prochaine réunion dans les centres intéressés en sa présence, ou celle de Mme Broyart, et avec les organismes de services publics. Cette réunion aura pour objectif de préparer les conventions de labellisation afin de proposer un service concret aux usagers et de répondre aux besoins locaux.

compte-rendu rédigé par N.Broyart




Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --