Accès Publics Internet en ArdècheAccès Publics Internet en Ardèche

Animation
Relations Sivu
Documentation
NetPublic
Animateurs
Bibliothèques
Relais de services publics

Rechercher un accès public près de :

 


Rechercher sur le site

Plan du Site

 



Articles :: Brèves


Relais de services publics

Réunion de préfiguration d’un RSP à Saint-Etienne de Lugdarès, vendredi 12 janvier 2007 à 14 heures.

Présents :
Laurent Carrié, sous-préfet de Largentière
Nathalie Broyart, chargée de mission RSP préfecture
Marc Champel, président CC Cévenne et Montagne ardéchoises
Les maires des autres communes de la communauté
Gilles Chareyre, URSSAF
Patrick Fialon, CIAS de St-Etienne de Lugdarès
Benoit Perusset, directeur du syndicat mixte du pays de l’Ardèche méridionale (PAM)
Fabienne Seguy, Ame Sud
Marcel Moulin, CAF
Claude Fournet, MSA
un représentant de la mission locale Ardèche méridionale
un représentant de la TPG
Guy Fréry, Sivu Inforoutes

Excusés : Assedic, Cpam, DDTE

Marc Champel attire l’attention sur le problème que pose le retrait des services publics sur un territoire très rural et montagnard comme celui de la communauté de communes. C’est une préoccupation ancienne des élus. C’est la communauté de communes qui interviendra sur le projet de mise en place d’un relais de services publics. Il précise que si cette implantation a lieu à brève échéance, elle se fera dans des locaux provisoires. Si l’échéance est de plus d’un an, elle se fera dans les locaux communautaires en cours de construction. Pour le recrutement il pense qu’il faut plutôt un profil d’expérience qu’un profil de jeune technicien.

Laurent Carrié insiste sur le choix de Saint-Etienne de Lugdarès, considéré comme emblématique par le préfet pour ce nouveau dispositif. Il retrace les principales dispositions de la circulaire RSP, remercie de leur présence les nombreux organismes présents, et demande qu’un tour de table soit fait pour exposer leurs intentions tant dans le domaine des services à apporter que dans celui d’un éventuel apport financier.

Gilles Chareyre : l’Urssaf est intéressée par le projet, et peut s’impliquer à St-Etienne de Lugdarès comme elle souhaite le faire à Alboussière et Etables. Son engagement recouvrerait la formation de l’animateur, la désignation de référents, la mise en place de documentation/informations.

Benoit Perrusset : le PAM peut intervenir sur le projet en investissement, dans le cadre du contrat de pays. La ligne d’intervention a été ré-abondée par la Région Rhône-Alpes. Ce projet doit être raccroché à celui de Maison de l’emploi.

Fabienne Seguy : Ame Sud est présent sur le secteur à travers le site de proximité, dans le domaine de la création d’activités. Aujourd’hui il n’y a pas de permanences, mais des rendez-vous à la demande. Le RSP pourrait constituer une première étape pour l’information des créateurs.

Marcel Moulin : la CAF d’Aubenas a en tout 19 permanences mensuelles, mais aucune à St-Etienne de Lugdarès. Elle est donc vivement intéressée par la création d’un RSP sur le secteur. Son offre se constituerait de formation (et recyclage) pour l’animateur, de mise à disposition d’informations et de documentations, de la désignation de référents, mais elle ne pourra engager aucune participation financière.

Claude Fournet : la MSA a une permanence mensuelle sur le village. Le cas est un peu plus complexe pour elle car elle sert aussi de guichet unique pour d’autres organismes (CAF, CPAM, URSSAF, etc.).

Le représentant de la TPG souligne que le projet arrive un tout petit peu trop tard. Qu’en effet il survient après la suppression de la permanence mensuelle et son remplacement par 4 permanences annuelles. Mais le RSP pourrait quand même remplir une mission d’information-relais, et la TPG est tout à fait disposée à former l’animateur et à désigner des référents.

Le représentant de la mission locale Ardèche méridionale annonce 14 permanences en sud-Ardèche. Mais pour que la mission locale s’implique dans le projet de RSP à St-Etienne de Lugdarès, il faudrait que la communauté de communes adhère à la mission locale.

Guy Fréry : le Sivu des Inforoutes est, comme dans les autres projets de RSP, partie prenante pour apporter toute la formation technique nécessaire à l’animateur, et pour maintenir les matériels qui seront mis en place. En terme de financement, le programme centre multimedia est bouclé, et n’a plus de crédits du conseil général pour une éventuelle création. Le seul programme qui reste financé en terme de matériels est celui des bibliothèques, il faudrait qu’une demande soit faite à ce titre. Il ne devrait pas y avoir de problème d’éligibilité, la bibliothèque de St-Etienne de Lugdarès faisant partie du réseau départemental de la BDP, et la communauté de communes ayant récemment adhéré au Sivu en tant que telle.

Laurent Carrié annonce que la DDTE et l’Anpe, bien qu’absentes, lui ont fait part de leur accord pour s’engager. Il conclut la réunion en informant qu’un compte-rendu sera diffusé à tous les participants, qu’une première esquisse de convention y sera jointe, et que les participants seront appelés à y répondre, par écrit, en précisant leurs engagements et apports.

compte-rendu rédigé par G.Fréry




Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --